Eternels pixels

Esprits en questions

Magmatiques fusions

Apte à capter l’immensité

Plus subtil est son opposé

Se perd ma raison

Indicible équation

Infiniment grand semble logique

Si microscopique se complique

Me soumet à des barrières

Ce reflet de l’univers

La voûte à l’envie s’observe

Externe par influence

Loin de moi me préserve

Simule mon ignorance

De l’esprit chasse les peurs

En tes nuits naissent frayeurs

Quantique par essence discret

D’invisible silence se vêt

Au grandiose cosmos s’oppose

Des os de ma peau en symbiose

Me côtoie, le respire, me compose

Entités au regard invisibles

Ballets atomiques indicibles

Eclosent au cœur des étoiles

Porteuse de siècles de lumières

Explosent, rayonnent, prennent voile

Là-bas, très loin, dans l’univers

Eternités passées à trouver

Un lieu où vivre se rencontrer

Aux semblables désirs s’assembler

L’existence à foison célébrer

Les lumières s’écoulent en veines

Nos errances hasardeuses incertaines

Eternels espoirs assouvis

En l’inconsistance des vies

Vérité simple vue de l’esprit

Sentiment d’espérance infinie