Sang Censure

Parfois j’ai besoin de tenter autre chose, en oubliant les convenances, le jugement, les bien-pensants, bobos intellos et autres tristes sires me rendant la vie insupportable.

Alors j’écris, pour laisser sortir, sans me soucier des mots, des erreurs, de la qualité, souvent sans relecture. Rien à foutre du regard extérieur. Le droit d’exister, le droit de créer, d’espérer toucher, cette liberté, que notre époque tend à nous enlever, sans en avoir l’air…